RSS

Règlements

ASSOCIATION DES COURSES DE CARRIOLES
DES ALPES MARITIMES
Association régie par la loi du 1 juillet 1901
Référence : 11220

A. C. C. A. M. Chez M. OTTO Georges
4 rue Penchienati, 06390 Contes
Téléphone 04 93 08 22 78

Un règlement sportif, quel qu’ il soit doit suivre l’évolution de l’activité. Il est donc essentiel qu’il puisse s’améliorer d’année en année pour s’adapter au mieux aux réalités existantes.

Règlement organisateurRèglement pilote

.

Règlement commun à tous les organisateurs de course de carrioles du championnat A.C.C.A.M.

A : DEMANDE D’ORGANISATION

Article 1: Etablir une demande auprès de l’ACCAM, et remplir le dossier fourni à cet effet avant Février. Les dates fixant le calendrier seront déterminées lors des réunions « calendrier des courses ». Les dates retenues lors de la première réunion seront prioritaires. Au cas où cette demande se ferait en cours de saison, elle ne bénéficiera d’aucune priorité, cependant cette épreuve pourra se dérouler en respectant les normes du championnat.

Article 2: Présenter un circuit d’accès facile, sans danger matériel et/ou naturel avec stationnements en conséquence pour les coureurs et les spectateurs. Il ne pourra enclaver aucun village, hameau, lotissement, etc, ou tout au moins une déviation temporaire sera prévue à cet effet. Un véhicule, qui peut être une carriole fera office de voiture balai, après chaque descente, le circuit pourra à ce moment être ouvert à la circulation.

Article 3: Obtenir les autorisations nécessaires au bon déroulement de l’épreuve (municipales, préfectorales, gendarmerie, riverains, etc.)

Article 4: Apporter une attestation d’assurance avec notification des garanties spécifiques pour la course, le public, les bénévoles, le matériel de chronométrage, etc.

Article 5: Apporter tout le matériel nécessaire à la sécurité (bottes de paille, pneus pour chicanes, filet, barrières métalliques…). Présence obligatoire d’une infirmière, de secouristes ou d’un docteur avec trousse de premiers secours. En cas de prêt de matériel autre que le système informatique de chronométrage, le montant en sera déterminé par l’A.C.C.A.M.

Article 6: Prévoir la remontée des carrioles avec plusieurs camions à plateau.

Article 7: Les engagements seront encaissés par l’ACCAM. Une somme de forfaitaire d’environ 110 € sera déduite de la recette (location de talkie) la somme restante sera partagé à par égale entre l’organisateur et l’ACCAM.

Article 8: Remplir toutes les conditions énumérées ci-dessus et obtenir l’accord de l’A.C.C.A.M. pour organiser l’épreuve.

B : ORGANISATION DE L’EPREUVE

Article 1: Le circuit devra avoir une longueur minimum de 800 mètres, maximum selon les possibilités du matériel de chronométrage et d’une largeur supérieure à 1,50 mètres. Il sera sur une route entièrement goudronnée ou équivalent (pas de piste, terre, escaliers, gués, etc, sauf aménagement stable) ne présentant aucun danger matériel ou naturel pour les concurrents ou le public.

Article 2: Au départ sera prévue une zone pour ranger les carrioles, ainsi qu’une aire de manœuvre pour les véhicules qui remontent les carrioles.

Article 3: A l’arrivée, idem que pour le départ, plus une zone de freinage suffisante et interdite au public.

Article 4: L’ensemble des endroits à risque du circuit sera balisé et protégé par des bottes de paille, barrières, filets, etc., aussi bien pour les coureurs que pour les spectateurs.

Article 5: Il peut être entièrement sonorisé.

Article 6: Il pourra supporter des publicités en cas de parrainage annuel ou occasionnel de l’épreuve.

Article 7: Tables, chaises, parasols, seront placées au départ et à l’arrivée.

Article 8: Le circuit devra être prêt au moins une heure avant le départ et vérifié par un membre de l’A.C.C.A.M.

Article 9: Dans le cas de chicanes, elles seront réalisées avec des pneus et tracées au sol.  Les chicanes doivent impérativement ralentir les carrioles.

Article 10: L’assistance de cibistes est souhaitable.

Article 11: Le chronométrage de l’épreuve sera assuré par une équipe accréditée de l’A.C.C.A.M.

Article 12: L’organisateur désignera un responsable de l’épreuve (directeur de course).

Article 13: Une équipe de bénévoles assistera l’organisateur (commissaire de piste) et veillera à la sécurité pilotes et public. Elle sera identifiable et reconnaissable par un badge, brassard ou toute autre tenue. Elle devra remettre en état le circuit lors d’éventuelles sorties de piste, juger une carriole apte à reprendre la course, réglementer la circulation du public sur le circuit, signaler l’intervention des secours si besoin, veiller au respect du règlement par les pilotes (ex : pas de poussette par personne extérieure).

Article 14: Des sacs poubelles seront mis en évidence et à disposition du public.

Article 15: En cas de chemins, raccourcis pour les spectateurs, ils devront être fléchés, balisés et faciles d’accès.

Article 16: Prévoir buvettes au départ et à l’arrivée pour les pilotes et le public.

C : ENGAGEMENT

Article 1: Une course ne peut-être engagée officiellement au championnat, que si l’organisateur remplit toutes les conditions du présent règlement.

Article 2: Le montant des engagements est fixé en début de saison au cours d’une réunion (calendrier) entre les organisateurs et l’ACCAM. Le montant pour cette année est de 10€ pour les adultes, et de 5€ pour les enfants.

Article 3: Toutes les demandes pour la catégorie 7 «Hors réglement » devront transiter par l’A.C.C.A.M.

D : DEROULEMENT

Article 1: La liste des numéros des carrioles du championnat est établie en début d’année et fournie par l’A.C.C.A.M. à tous les pilotes.

Article 2: L’ordre de départ est établi par l’équipe de chronométrage et modifiable à chaque descente. Si une carriole n’a pas été chronométrée, pour quelque raison que ce soit, et même si celle-ci ne bénéficie pas d’un temps. L’équipe de chronométrage est seule habilitée à décider si un concurrent peut ou non refaire la descente.

Article 3: Il ne peut y avoir qu’un seul pilote et qu’une seule carriole par pilote.

Article 4: L’absence ou le retard du pilote ou de l’équipage complet sur la ligne de départ peut entraîner l’annulation de cette descente.

Article 5: Aucune descente ne peut être effectuée par des personnes non engagées. Cependant, une dérogation peut-être acceptée pour des personnalités notoires après accord de l’organisateur, de l’A.C.C.A.M. et en respect des horaires.

Article 6: Seule, l’équipe de chronométrage est habilitée à définir les vainqueurs des descentes et des catégories.

Article 7: Un jury peut être pris dans le public, l’équipe organisatrice ou autre pour définir certains vainqueurs (humoristique, challenges…)

Article 8: Une épreuve peut être annulée le jour même pour non-respect du règlement, cas de force majeure, décision municipale, préfectorale, d’état, accident grave, décès.

Article 9: De même, il peut y avoir suspension le jour même ou en cours de journée en cas de problème météorologique, électrique, informatique, matériel ou humain. Seule l’A.C.C.A.M, est apte à décider de la validité de l’épreuve.

Article 10: L’annulation ou la suspension de l’épreuve ne pourra se faire qu’avec l’accord du maire de la commune ou son représentant, du directeur de course, du président et de deux membres de l’A.C.C.A.M.

Article 11: En cas d’annulation de la course le jour même, si le maire ou l’organisateur jugent au dépent de la décision de l’A.C.C.A.M. que celle-ci peut se dérouler, l’A.C.C.A.M. sera entièrement dégagé de toute responsabilité. Les pilotes qui y participeraient, ne seront pas couvert par l’assurance de l’association.

Article 12: En aucun cas la responsabilité de l’A.C.C.A.M. ne peut être engagée en cas d’entorse aux règlements.

Article 13: En cas d’accident grave, vol, l’A.C.C.A.M. ne serait être tenue pour responsable.

.

Règlement du Championnat des Courses de Carrioles des Alpes Maritimes

« Courir c’est d’abord Construire ». Pour cela, des caractéristiques bien précises sont imposées afin d’obtenir une égalité de chances et le meilleur classement possible pour les différentes catégories de notre championnat.

A) Catégories

Autorisation parentale et certificat de non contre-indication au sport obligatoire pour les mineurs.

  • Espoir : années 95, 96, 97, classement scratch et classement enfant
  • Junior : années  92, 93, 94, classement scratch et classement junior
  • Femme : classement scratch et classement femme.
  • Homme : classement scratch
  • Vétéran : Homme et Femme de plus de cinquante ans. Classement scratch et classement Vétéran
  • Biplace : classement scratch et classement Biplace, casque intégral pour le copilote.
  • Hors réglement : toutes les Carrioles ne participant pas au championnat ou n’étant pas conforme au règlement technique, elle ne participent pas au championnat et ne prennent pas de point sur une course. Cependant la direction de course se réserve le droit de refuser le départ à une carriole, si elle peut mettre en danger son pilote, son copilote ou le public.

L’age minimun pour participer à une course de carriole est de 10 ans, seules les carrioles individuelles sont autorisé pour la catégorie « espoir ».

PRIX Humoristique: Les carrioles présentant un caractère humoristique pourront dépasser le poids de 52 kg. Prix déterminés par un jury. Classement humoristique. elles ne participent pas au championnat et ne prennent pas de point sur une course.

B ) Technique

1° Diamètre des roues 20 centimètres maximum. Pneus pleins ou gonflés.

2° Direction précise sur essieu avec axe unique. Fusée(s) interdite(s).

3° Freins précis et efficaces, obligatoires sur au moins deux roues. En cas de freins à câbles, diamètre des câbles égal ou supérieur à 3 mm.

4° Toutes les Carrioles devront être pourvues d’une protection sous les pieds par une plaque à plat de 10 cm en tout point de l’axe du talon avec rebords latéraux. Les pieds doivent être en retrait de l’avant de la Carriole et ne peuvent en aucun cas le dépasser. Il est impératif que les pieds soit maintenues à l’interieur de la carrioles (protégés dessous, devant, sur les cotés et maintenus vers le haut).

5° Un arceau de tête d’un diamètre égal ou supérieur à 20 mm devra dépasser d’au moins 10 cm le casque du pilote et de son copilote.

6° Le poids maximum de la Carriole, autorisé est de 52 kg (sauf catégories 6 et 7). Aucun lest non fixé ou largable ne peut être employé.

7° Tous les matériaux sont permis pour la construction, mais reste à l’appréciation des commissaires techniques, pour des impératifs de sécurités.

8° Aucun système de traction ou de propulsion autre que la déclivité du circuit n’est autorisé.

9° A l’avant et à l’arrière de la Carriole une plaque de 21×15 cm sera prévue pour supporter le numéro de course. Le numéro de course est attribué au pilote. Le numéro 13 n’est jamais attribué au championnat.

C ) Sécurité

1° La Carriole ne doit pas mettre en danger le pilote et son copilote (angle vif, tôles coupantes, etc.).

2° Le port du casque attaché est obligatoire ainsi que des gants, un vêtement protégeant l’ensemble du corps et des chaussures pour le pilote et son copilote.

3° Les pilotes et copilotes engagent leur responsabilité en cas d’alcoolémie.

4° Tout concurrent ayant abandonné sa Carriole sur le bord de la piste, dû à une sortie, une casse mécanique, ou autre ne pourra réutiliser le circuit sans l’autorisation du commissaire de piste et en fin d’épreuve.

5° Une mousse de densité élevée d’au moins 10 cm d’épaisseur sera posée contre la barre de soutien de colonne de direction, ou, une ceinture de sécurité 3 points (protection de l’entrejambe).

D ) Organisation

1° Pour une même course (journée), une Carriole par personne, l’échange de carriole entre pilotes est interdit, sauf catégorie 6 avec son copilote ou autorisation spéciale. Le mulet ou carriole de réserve est autorisé.

2° Le départ sera donné carriole arrêtée sur la ligne de chronométrage pilote (et copilote) assis. Le départ peut être pris lancé. Aucune poussette ne sera autorisée par une personne extérieure, de même il est interdit de se faire pousser le long du parcours. Pour la catégorie 6, le copilote n’est autorisé à quitter son siège, que pour remettre la carriole en ligne après un choc ou une sortie de route.

3° Pour chaque course les descentes seront numérotés 1, 2, 3, 4, etc. Le classement se fera sur le meilleur temps des descentes chronométrées et validées par le Président de l’ACCAM, le Vice-président et le Chromomètreur chef. Leurs nombres seront déterminés selon les horaires de fermeture des routes, intempéries, ou cas de forces majeures.

4° En cas d’égalité les ex-æquo seront possible.

5° Le classement au championnat se fera aux points selon un barème dégressif de 500 à 1 point:

  • Le premier 500, le second 460 le troisième 430.
  • Du quatrième au quatorzième par tranche de 20 points soit: 400, 380, 360, 340, 320, 300, 280, 260, 240, 220, 200.
  • Du quinzième au vingt-troisième par tranche de 10 points soit: 190, 180, 170, 160, 150, 140, 130, 120, 110.
  • A partir du 24° par tranche d’un point soit : 100, 99, 98, 97, etc..

En cas d’ex æquo, sera pris en compte le nombre de meilleures places au cours de la saison. Le calendrier est établi sur x courses et le classement se fera sur x moins un (plus mauvais résultat) si 10 courses au championnat, et x moins 2 au delà de 10 courses .

6° Les engagements seront pris en compte selon la date de réception, le tampon de la Poste faisant foi. D’autres engagements seront pris au moment des vérifications techniques si des places sont disponibles. Une liste maximum d’engagés pourra être fixée suivant le parcourt ou les moyens techniques disponibles.

7° Les carrioles, pilotes, et copilotes devront se présenter à leur arrivée au contrôle technique, où un récépissé de conformité leur sera remis qui indiquera la catégorie dans laquelle ils pourront courir et ils le remettront ensuite lors de leur engagement à la course. Si, lors d’un contrôle, certaines Carrioles ne correspondent pas intégralement aux normes du présent règlement, elles ne pourront participer à la course qu’après avoir apporté les modifications nécessaires à la mise en conformité. Au cours de chaque épreuve des contrôles inopinés seront effectuées.